Construire un terrarium pour dendrobates

 

Traçage, montage à blanc, encollage, et vissage

Je trace maintenant l'endroit ou je compte percer un pré-trou pour les vis qui supporterons l'assemblage. J'utilise ici de la 4x25 avec un foret de 4mm de diamètre avec une fraise incorporée. Je trace toutes les pièces pour ne pas avoir a y revenir traçage
Ensuite j'effectue un montage à blanc. Celui-ci me permet de me rendre mieux compte des volumes à encoller et un idée du résultat final. montage a blanc
Je perce ensuite les pré-trous. mèche avec fraise
J'encolle maintenant avec de la colle vinylique blanche les surfaces dépoussiérées qui doivent être collées en prennant soin d'en mettre suffisamment. Les surfaces sont mises en contact et les "chiures" de colle sont nettoyes tout de suite avec un chiffon mouillé.
Les parties une fois en contact peuvent être vissées. J'ai commencé par fixer les facades et le panneau arrière au panneau gauche, le panneaux droit lui, est fixé en dernier le sur le reste. C'est à ce moment que j'ai constaté les problèmes engendrés par les + ou - 2mm de découpe.
Le terrarium est à présent monté à l'exception des portes évidemment.
collage

Finition des assemblages et conception du système de trop-plein

Avec une spatule, j'utilise une pâte à bois bi-composant, ici du Sintobois (plus de reseignements ici) pour reboucher tous les endroits où apparaissent les vis, c'est pour cela qu'il était essentiel de fraiser au moment du percage.
Attention, veillez à ce que l'hygrométrie de la pièce ne soit pas trop importante et que la température de la pièce ne soit pas trop basse. Veillez également à mettre suffisement de durciceur, sinon le mélange ne prendra pas et la pâte à bois risque de ne pas tenir.
sinto bois
A l'aide d'un ciseau à bois très bien affuté, on affleure pour retirer l'éxcédent de pate à bois. affleurage
Je ponce les suraces pour avoir un support propre qu'il faudra ensuite essuyer avec un chiffon pour pouvoir dépoussierer papier de verre
La suite ressemble à de la plomberie pour débutant! J'ai prévu dans le montage deux passe-cloisons, un pour vider la partie aquatique si besoin et le deuxième pour jouer le rôle de trop-plein d'eau. Les passe-cloisons relient la partie aquatique au placard technique, ils rejoignent le même conduit pour finir leur course dans un petit aquarium que nous transformerons plus tard en filtre a déquentation do-it-yourself. Je pose ensuite les éléments pour me donner une idée précise. collage

Montage des portes et première couche de G4

J'ai ensuite coupé les départs de tuyaux (diamètre 20mm) pour faire un ultime montage à blanc de la tuyauterie. montage a blanc plomberie
Attaquons ensuite les portes. J'ai décidé de poser des charnières invisible en retrait (voir photos) et non en recouvrement. Je trouvais qu'en recouvrement cela faisait un peu meuble de salle de bain. Pour le traçage, la distance entre le percage et le bord de la porte représente l'écart souhaité entre la porte et le meuble (dans le cas présent 2mm). Le perçage est ensuite effectué à l'aide d'une fraise pour charnière invisible de marque Wolfcraft (voir ici). Le diamètre de celle-ci est à choisir en fonction de la charnière invisible. charnière invisible
Les portes sont ensuites vissées sur le terrarium. Attention, cela n'est pas aisé, mais les charnières invisibles ont l'avantage d'être réglables. montage portes
Pose des butées de portes aimentées. montage portes
Je colle et visse la façade de la partie aquatique qui supportera l'aération basse. J'effectue également le perçage pour les poignées de porte celles-ci ne sont fixées que d'un côté car il faudra les démonter pour peindre les portes. Concernant le prix des poignées, n'hésitez pas à comparer, car j'ai pu observer jusqu'à 88% de différence entre deux enseignes de bricolage ou d'ameublement. facade de l'aération
Pour renforcer le dessous, je colle et je visse des tasseaux rabotés d'une section de 25mm ou plus. Attention il faut penser à faire des prétrous de travers sinon il sera difficile de visser. Il vous faudra de toute façon une ralonge d'embout de visseuse.
Je commence ensuite à passer le G4. Ce dernier est un vernis polyuréthane monocomposant qui rendra les supports hydrofuges (plus de renseignements ici).
primaire d'accroche G4
Je passe le G4 sur la totalité du terrarium. L'intétieur de la cuve recevra 4 couches et la placard 2 couches.
primaire d'accroche G4
Afin de pouvoir, par la suite, passer des câbles (pompes, chauffage, ...) j'ai percé avec une scie cloche (pour ceux qui ignore ce qu'est une scie cloche voir ici ) deux trous de 60mm de diamètre. Les trous ont été effectués entre la première et la deuxième couche de G4, mais l'idéal aurait été de percer avant la première couche. passages cables
Après la 1ère couche dans le placard et la 3ème couche dans la cuve, je fais les joints avec un mastic polyuréthane pour bateaux (pour plus de rensignements voir ici). joint polyuréthane dans la cuve
Je coupe ensuite les longueurs de profilés alu en L, qui seront fixés dans la gallerie. A la base de celle-ci, nous aurons quatre profilés 15x15 coupés a onglet et 10cm au dessus nous aurons deux profilés de 15x15 qui supporterons le couvercle. Les profilés alu sont percés avec un foret à métaux de diamètre 4mm, encollés au mastic bateau (le même que celui utilisé pour les joints), et vissés avec de la vis inox (donc qui ne rouille pas) de 10mm de long. pose des profils alu